fbpx

Coopération : le Burkina paraphe trois accords de financement à hauteur de 253 milliards de francs CFA avec la Banque mondiale.

Coopération : le Burkina paraphe trois accords de financement à hauteur de 253 milliards de francs CFA avec la Banque mondiale.

La signature de ces accords a eu lieu ce jeudi 21 janvier 2021, à Ouagadougou, entre le ministre de l’Economie et des Finances, et la représentante résidente de l’institution, Maimouna Mbow Fam  Selon le ministre de l’Economie, Lassané Kaboré, ces trois accords serviront au financement du Projet d’urgence de développement territorial (PUDTR) et de résilience, d’appui budgétaire pour la mise en œuvre des politiques de développement dans le cadre de la lutte contre la covid-19 au Burkina Faso ainsi qu’au renforcement du financement du projet des services de santé.

D’un coût global de 192,5 milliards de franc CFA, indique-t-il, le PUTDR interviendra dans 10 communes de la Région de la Boucle du Mouhoun, 5 communes de la région de l’Est et dans la région du Centre-Est. Ce projet vise à améliorer l’accès inclusif des communautés et des personnes déplacées aux infrastructures et services sociaux de base. Il prendra en compte, précise le grand argentier, les investissements résiduels du projet pôle de croissance de Bagré à travers le bitumage de 50 km de route. « 553 infrastructures économiques, 59 éducatives, 56 sanitaires, 166 eau potable, 05 de la femme, 23 maisons des jeunes et une salle polyvalente seront réalisées par le PUDTR», a laissé entendre Lassané Kaboré. Il est prévu, au cours de ces quatre années de mise en œuvre, la réhabilitation de 142 km de voiries et pistes, la construction de 1200 km de pistes rurales et l’éclairage public de 40 km de voiries.

Serge Ika Ki

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :