fbpx

Cuba ouvre son économie au secteur privé

Cuba ouvre son économie au secteur privé

C’est un tournant pour l’île castriste : le gouvernement de Cuba a décidé ce 6 février 2021 d’autoriser l’activité privée dans la plupart des secteurs.

La révolution socialiste menée par Fidel Castro en 1959 avait entraîné une vague de nationalisations et la main-mise de l’Etat sur l’ensemble de l’économie cubaine.

L’ouverture au secteur privé a commencé timidement dans les années 1990 avant d’être pleinement autorisée en 2010, même si son véritable essor date du réchauffement historique entre Cuba et les Etats-Unis initié fin 2014 sous Barack Obama. Mais il restait cantonné à une liste d’activités fixée par l’Etat.

“La liste antérieure des 127 activités (autorisées) est éliminée”, a indiqué la ministre du Travail,Marta Elena Feito.

A l’inverse, désormais une liste fixera les secteurs réservés à l’Etat, qui ne seront qu’une minorité: “sur les plus de 2.000 activités dans lesquelles est permis l’exercice de travail privé (…), ne seront limitées, de façon partielle ou totale, que 124”, a-t-elle expliqué, sans plus de détails.

Des secteurs stratégiques comme la presse, la santé et la défense devraient rester interdits à l’activité privée.

“Que le travail privé continue à se développer, c’est l’objectif de cette réforme de perfectionnement” du secteur, a assuré la ministre.

La réforme est “une étape importante pour augmenter l’emploi”, a souligné sur Twitter le ministre de l’Economie Alejandro Gil. Elle va “dans le même sens que l’unification monétaire” entrée en vigueur début janvier.

Ces deux réformes visent à relancer l’économie: elle a chuté de 11% en 2020 sous l’effet de la pandémie de coronavirus, qui a privé Cuba des précieuses devises des touristes.

Avec AFP.

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :