fbpx

Dabiré II : les 3 fondements du nouveau gouvernement

Dabiré II : les 3 fondements du nouveau gouvernement

Le nouveau gouvernement burkinabè a effectué sa rentrée le 11 janvier 2021 au palais de kosyam. A l’issue de cette prise de contact, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a décliné les 3 raisons ayant fondé la constitution de l’exécutif.

Les noms des hommes et des femmes invités à la table du conseil des ministres sont connus depuis le 10 janvier 2021.  Les raisons ayant prévalu au choix de ces 33 personnes ont été expliquées par le Premier ministre au Palais de kosyam. Il s’agit d’abord, a-t-il indiqué, d’une volonté de maintenir la dynamique qui a conduit à la réélection du Président du Faso au soir du 22 novembre dernier. Puis vient la mise en place des grandes réformes promises par le candidat Roch Marc Christian Kaboré. Au nombre des chantiers, figurent la réconciliation nationale qui fait l’objet d’un ministère, la réforme du foncier (qui devra être exécutée par le juriste Me Bénéwendé Stanislas Sankara), de l’administration et des rémunérations. Des changements qui, à entendre Christophe Dabiré, devront s’effectuer dans le respect du dialogue politique et sociale déjà en engagé. Le troisième leitmotiv du nouveau gouvernement, c’est le renforcement des acquis engrangés et la poursuite des actions de développement, a souligné le tenant du crachoir.

Pour réussir le pari des ambitions gouvernementales, certains ministères ont été fusionnés ou vu leur domaine d’intervention accrue. Le ministère de l’Agriculture se voit ainsi ajouter un volet mécanisation, la Justice et les Droits humains forment maintenant une seule entité. Idem pour le ministère de l’Energie et celui des Mines et des Carrières. Une fusion qui vise selon le PM à donner à ce maroquin « plus de consistance » et mieux faire profiter au pays les investissements de ces deux secteurs. Ce gros portefeuille a échu au jeune ministre, Bachir Ismaël Ouédraogo qui dans le précédent gouvernement s’occupait uniquement du département de l’Energie. Le secteur de l’artisanat prend également une place importante avec la création d’un ministère délégué rattaché au Commerce.

Dans l’ensemble le nouveau gouvernement selon le Premier ministre entend instaurer désormais des rapports moins conflictuels avec la presse afin qu’elle puisse vulgariser les préoccupations des populations et aider l’Exécutif à atteindre ses objectifs.

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :