fbpx

Les chiffres de la migration internationale en 2020

Les chiffres de la migration internationale en 2020

Les Nations Unies ont publié le vendredi 15 janvier 2021 un rapport sur les migrations internationales.Les estimations préliminaires suggèrent que la pandémie pourrait avoir ralenti la croissance de la réserve de migrants internationaux d’environ deux millions à la mi-2020, soit 27% de moins que la croissance attendue depuis la mi-2019. Voici quelques autres chiffres à retenir.

Le rapport a révélé que les deux tiers de tous les migrants internationaux vivent dans 20 pays seulement. Les États-Unis sont restés la principale destination, accueillant 51 millions de migrants internationaux en 2020, soit 18% du total mondial. L’Allemagne a accueilli le deuxième plus grand nombre de migrants dans le monde, avec environ 16 millions, suivie par l’Arabie saoudite (13 millions), la Fédération de Russie (12 millions) et le Royaume-Uni (9 millions).

L’Inde était en tête de la liste des pays comptant les plus grandes diasporas en 2020, avec 18 millions de personnes originaires d’Inde vivant en dehors de leur pays de naissance. Parmi les autres pays dotés d’une importante communauté transnationale figurent le Mexique et la Fédération de Russie (11 millions chacun), la Chine (10 millions) et la Syrie (8 millions).

Les diasporas contribuent au développement de leurs pays d’origine par la promotion des investissements étrangers, du commerce, de l’accès à la technologie et de l’inclusion financière.

Cependant, selon les projections de la Banque mondiale, la pandémie de la Covid-19 pourrait réduire le volume des envois de fonds envoyés aux pays à revenu faible et intermédiaire de 548 milliards de dollars en 2019 à 470 milliards en 2021, soit une baisse de 78 milliards ou 14%.

Cette perte a affecté les moyens de subsistance de millions de migrants et de leurs familles, bloquant les progrès dans la réalisation des objectifs de développement durable. Des stratégies nationales et une coopération internationale seront nécessaires pour atténuer les effets de cette perte.

87 millions de migrants rien qu’en Europe

Parmi les grandes régions du monde, le plus grand nombre de migrants internationaux en 2020 résidait en Europe, avec un total de 87 millions. L’Amérique du Nord a accueilli le deuxième plus grand nombre de migrants, avec près de 59 millions. L’Afrique du Nord et l’Asie occidentale ont suivi avec un total de près de 50 millions.

En 2020, près de la moitié de tous les migrants internationaux résidaient dans la région dont ils étaient originaires, l’Europe représentant la plus grande part des migrations intrarégionales : 70% des migrants nés en Europe résident dans un autre pays européen.

La part de la migration intrarégionale parmi les migrants originaires d’Afrique subsaharienne était de 63%. À l’autre extrémité du spectre, l’Asie centrale et du Sud comptait la plus grande part de sa diaspora résidant en dehors de la région, suivie de l’Amérique latine et des Caraïbes et de l’Amérique du Nord.

Près des deux tiers de tous les migrants internationaux vivent dans des pays à revenu élevé, contre seulement 31% dans les pays à revenu intermédiaire et environ 4% dans les pays à faible revenu. Par ailleurs, les pays à revenu faible ou intermédiaire ont accueilli 80% des réfugiés du monde en 2020. Les réfugiés représentent environ 3% de tous les migrants internationaux dans les pays à revenu élevé, contre 25% dans les pays à revenu intermédiaire et 50% dans les pays à faible revenu.

En 2020, les réfugiés représentaient 12% de tous les migrants internationaux, contre 9,5% en 2000, les déplacements forcés à travers les frontières nationales ayant continué d’augmenter plus rapidement que la migration volontaire. Entre 2000 et 2020, le nombre de ceux qui ont fui les conflits, les crises, les persécutions, la violence ou les violations des droits humains a doublé, passant de 17 à 34 millions.

Les femmes migrantes sont des catalyseurs du changement, promouvant des normes sociales, culturelles et politiques positives au sein de leur foyer et dans l’ensemble de leurs communautés. Près de la moitié de tous les migrants internationaux dans le monde étaient des femmes ou des filles.

Avec ONU Info

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :