fbpx

Maersk cède à MSC sa place de premier transporteur mondial de conteneurs

Maersk cède à MSC sa place de premier transporteur mondial de conteneurs

Après des décennies de suprématie, le Danois Maersk n’est plus le premier transporteur mondial de conteneurs : au bilan de l’année 2021, il cède sa place au groupe suisse MSC.

Les premiers jours de janvier sonnent l’heure des bilans et des bouleversements, dans la hiérarchie des grands groupes. Si l’on en croit le classement établi le 5 janvier par le site spécialisé Alphaliner, le groupe suisse MSC occupe dorénavant la place de premier transporteur mondial de conteneurs : il détrône ainsi le Danois Maersk.

Le groupe MSC Mediterranean Shipping Company se hisse donc au sommet du podium mondial des armateurs, en termes de capacité. Après avoir acquis plusieurs navires en 2021, MSC est officiellement en mesure de transporter l’équivalent de 4.284 millions de conteneurs de vingt pieds (soit six mètres). C’est un peu mieux que les 4.282 millions de conteneurs déclarés par Maersk, selon Alphaliner.

Maersk détrôné par MSC, à 1.888 conteneurs près

Les deux compagnies, qui détiennent environ 17% de parts de marché, ont pourtant déclaré que la taille n’était pas leur objectif.

Interrogé à ce sujet, Maersk, qui a dominé le marché pendant des décennies, a fait référence aux propos de son PDG Soren Skou en mai dernier. “Notre objectif n’est pas d’être numéro un. Notre objectif est de faire du bon travail, de dégager des rendements élevés et, surtout, d’être une entreprise attractive pour les acteurs qui font des affaires avec nous.”

Même tonalité chez MSC, société privée appartenant à la famille Aponte, qui dit jeudi dans un communiqué “répondre à l’accélération du commerce mondial et à la demande spécifique des clients”. Le directeur général de MSC, Soren Toft souligne : “Chez MSC, nous ne nous sommes jamais fixé comme objectif spécifique d’être les plus gros. La croissance, la rentabilité et rendre service à nos clients nous ont motivés.”Selon Alphaliner, CMA CGM et Cosco sont les troisième et quatrième plus grandes sociétés de transport par conteneurs avec respectivement 12,6% et 11,6% de parts de marché. Toutes profitent depuis deux ans de l’envolée du coût des transports maritimes : à titre d’exemple, les prix au départ du port de Shanghai ont été multipliés par cinq au cours des 18 derniers mois.

Préserver la rentabilité du transport maritime, tout en diminuant les émissions de gaz à effet de serre

Le Danois Maersk s’est lancé dans le transport maritime de conteneurs en 1975 : cela faisait des décennies qu’il occupait le premier rang mondial, grâce à ses navires qui ont repoussé les limites du genre, en battant des records de gigantisme.

Maersk conserve l’avantage sur MSC en termes de vaisseaux exploités en propre, puisque 42 % seulement de ses conteneurs transitent par des navires affrétés auprès d’autres armateurs (contre 65 % pour MSC).

Quand Maersk annonçait sa volonté de tendre vers des transports neutres en carbone (notamment en investissant dans le méthane carburant), le Groupe MSC recevait en 2020 le triste honneur de passer devant Ryanair dans la liste des dix plus gros pollueurs d’Europe établie par Transport & Environment (T&E). 

(Source : Reuters et Bloomberg)

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :