fbpx

Matières premières : les cours du cuivre et du palladium battent des records en 2021

Matières premières : les cours du cuivre et du palladium battent des records en 2021

Le métal rouge, baromètre de l’économie mondiale, a culminé le 10 mai à 10.747,50 dollars la tonne sur le London Metal Exchange (LME), battant son précédent record de février 2011.Le minerai de fer atteignait deux jours plus tard 233,10 dollars la tonne, une première selon l’indice de référence compilé par S&P Platts depuis 2008.Vendredi vers 15H50 GMT, la tonne de cuivre s’échangeait pour 9.752,50 dollars, en hausse de plus de 25% depuis le début de l’année.L’appétit de métal rouge provient principalement de la Chine, qui engloutit la moitié de la production de la planète; le minerai de fer profite quant à lui de la forte demande en acier, dont il est un composant essentiel.Un à-coup de forte demande après plusieurs jours fériés en Chine et une méforme du dollar avaient été les catalyseurs de cette flambée au printemps.Fortement utilisé dans l’industrie, notamment pour la confection de circuits électriques, le cuivre est également connu pour refléter l’état de santé de l’économie mondiale, d’où son surnom de Docteur Cuivre (Dr Copper).L’étain, prisé pour les circuits électroniques, les composants automobiles et les batteries, a lui aussi connu une année exceptionnelle en atteignant 40.680 dollars la tonne le 25 novembre, une première dans l’histoire.Cette poussée traduit une forte demande mais aussi une petite taille de marché qui amplifie les mouvements de prix. L’aluminium et le zinc ont également été très demandés, atteignant des sommets en respectivement treize et quatorze ans cette année.

Palladium recherché, or calme

Le prix du palladium a touché le 4 mai 3.018,82 dollars l’once, une première dans l’histoire, porté par des problèmes d’offre alors que la demande augmente.Métal précieux, le palladium est principalement utilisé par l’industrie automobile pour fabriquer des catalyseurs. Sa demande est donc dopée par les normes anti-pollution de plus en plus strictes à travers le monde.Mais depuis, le métal a plutôt suivi le chemin de l’or : les métaux précieux ont en effet reculé sur l’année, souffrant de l’appétit pour le risque des investisseurs qui délaissaient donc ces valeurs refuges.Sur l’année, le palladium recule ainsi de près de 24%, et s’échangeait vendredi à 1.869,01 dollars l’once.L’or, dont le marché est moins volatile vu son importance dans les portefeuilles des grands investisseurs, a cependant lui aussi reculé sur l’année : le prix de l’once d’or a cédé 4%, à 1.822 dollars dans les dernières heures d’échanges de 2021.

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :