fbpx

Ministère du Commerce : Harouna Kaboré échange avec le secteur privé sur le Plan d’action prioritaire 2021

Ministère du Commerce : Harouna Kaboré échange avec le secteur privé sur le Plan d’action prioritaire 2021

Le Ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (MICA) et ses collaborateurs ont eu une séance de travail ce matin à Ouagadougou, avec les responsables des Structures d’appui au Secteur Privé (notamment la Chambre de Commerce et d’industrie du Burkina Faso, le Conseil Burkinabè des Chargeurs, la Chambre des Métiers de l’artisanat, la Maison de l’Entreprise, l’Agence burkinabè des investissements, la Chambre Nationale d’Agriculture et le Centre de Gestion Agréé) sur le Plan d’actions prioritaires (PAP) 2021.

Cette rencontre vise un double objectif. Il s’agit :

  1. de présenter le PAP 2021 aux acteurs ;
  2. de recueillir les contributions des acteurs du Privé

Dans son discours de bienvenue, le Vice Président de la CCI-BF, Monsieur Mamady SANOH, a salué cette initiative du MICA qui permet d’accélérer les actions au profit du développement du Secteur Privé. “…Monsieur le Ministre, La séance de ce matin témoigne de votre attachement au dialogue avec l’ensemble des acteurs du développement en général et du Secteur Privé en particulier ” a t’il souligné. Mamady SANOH et l’ensemble des acteurs du Privé ont aussi salué les actions menées ces dernières années par le ministère, “qui leur permet d’investir et de développer leurs activités en toute sérénité.

Une vue des participants à la rencontre

Pour accompagner davantage le département dans sa politique de lutte contre la fraude et l’assainissement du milieu des affaires, la CCI-BF annonce une contribution de 100 millions de FCFA pour l’acquisition de véhicules au profit de la Brigade Mobile de Contrôle économique et de la Répression des Fraudes.

Zones industrielles, Parcs industriels, zones dédiées à l’artisanat, les licences d’affaires, les achats bord champs etc. sont entre autres points qui ont fait l’objet d’échanges-contributions entre les acteurs du MICA et ceux du Secteur Privé. Le MICA a donné des orientations nécessaires pour accompagner et réformer afin d’accroître les performances du Secteur Privé au profit de la transformation structurelle de l’économie burkinabè.

Au cours de la rencontre, le MICA Harouna Kaboré, a présenté aux acteurs du Privé, la Ministre déléguée auprès du MICA chargée de l’artisanat, Mme Louise Anne Go qui a été fraîchement accueillie au sein du département, ce mercredi 13 janvier.

MICA, notre engagement, faire de la transformation et de la consommation des produits locaux, le socle du développement endogène du Burkina Faso.

DCPM MICA

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :