fbpx

Moctar Zapré : 22 ans, étudiant et coach en fitness

Moctar Zapré : 22 ans, étudiant et coach en fitness

Etudiant en communication pour le développement, Moctar Zapré est aussi coach sportif depuis 2 ans. Le 26 janvier 2021, nous avons rencontré le jeune homme de 22 ans dans une salle de gymnastique dans l’arrondissement 4 de Ouagadougou. 

De plus en plus, les jeunes s’intéressent à l’entrepreneuriat. Aucun domaine n’est épargné par ce désir d’autonomie. Moctar Zapré, étudiant en licence 3 de communication pour le développement, a lui choisit de se maintenir en forme tout en gagnant de l’argent : il est coach en fitness.

D’après ce qu’il nous en dit, le fitness englobe toute activité qui contribue au bien-être d’une personne. Ainsi, son champ d’action couvre le sport, l’alimentation et tout ce qui contribue à maintenir le corps humain en forme. En tant que coach, il amène ses clients à se dépenser énergiquement, à avoir une bonne hygiène de vie et à bien se nourrir.

Comme tout entrepreneur, Moctar Zapré s’adapte aux besoins de sa clientèle avec des tarifs variables. Certains de ses élèves veulent une assistance en salle de gym. Dans ce cas, le tarif peut valoir 15 000 FCFA le mois. D’autres souhaitent être coachés individuellement dans un terrain ou dans leur propre salle et bénéficier d’un suivi particulier, adéquat et complet. Ils devront débourser pour ce faire 120 000 FCFA.

Le natif de Gaoua collabore souvent avec des salles de gymnastique (en assistant les clients abonnés à la salle) en contrepartie d’une rémunération par heure de travail.

Grâce à cette activité parallèle, il arrive à subvenir à certains de ses besoins malgré les multiples dépenses et difficultés auxquelles il fait face. Après de longues hésitations, Moctar Zapré nous confie pouvoir gagner 50 000 FCA par mois s’il se contente uniquement de ses activités en partenariat avec les salles de gymnastique. Il peut obtenir en moyenne la somme mensuelle de 150 000 en travaillant à la fois avec les salles de gymnastique et en offrant une assistance individuelle et personnalisée à ses clients VIP. 

En plein exercice physique

Pourtant au départ, le futur communicateur ne pensait pas faire du sport une source de revenue. « Être coach sportif n’a jamais été un rêve pour moi » explique celui qui avait toujours considéré le sport comme une simple passion. Cet amour pour le sport l’avait amené à pratiquer le handball dans un club. « Quand j’ai commencé le handball, j’ai constaté que mon niveau était faible ; il fallait que je m’améliore », se souvient-il. Il a ainsi commencé à fréquenter les salles de sport. Ces lieux lui deviennent familier mais il ne savait pas que cela pouvait lui procurer une activité rémunérée. Il nous apprend que c’est grâce au conseil de Abdoulaye Yoda, un de ses devanciers à l’université, qu’il a compris qu’il pouvait entreprendre dans le domaine sportif. Poussé par les conseils et l’amour du sport, Moctar Zapré s’est lancé dans cet univers de kilos et de muscles. Une activité qu’il exerce tout en suivant ses cours grâce, nous dit-il, à une « bonne organisation ».

 Pour l’entrepreneur sportif, « l’entrepreneuriat, c’est d’abord investir sur soi-même. Pour être coach, il faut prouver que l’on a des compétences dans son domaine ». C’est pour cela que le jeune coach sportif investit dans son alimentation. Il a également suivi de multiples formations en ligne et continue d’apprendre. Il s’est déjà payé une formation à   65 000 F. Mais ce n’est pas la seule mise à niveau qu’il a suivie, et les sommes varient énormément. Il nous indique qu’il n’a bénéficier d’aucun soutien financier jusqu’à présent. En projet, il espère constituer une association avec d’autres coachs dans le but de bénéficier de soutiens et permettre à ces amoureux fous de l’exercice physique de bien vivre de leur métier. Pour Moctar Zapré, tout jeune doit entreprendre afin d’être utile à sa société.

Wahabou Oubda

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :