fbpx

Orange : Christel Heydemann va succéder à Stéphane Richard

Orange : Christel Heydemann va succéder à Stéphane Richard

Les jeux sont faits. Sauf improbable coup de théâtre, la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange devrait être annoncée dans les tout prochains jours. L’actuelle patronne Europe de Schneider Electric, qui est également administratrice de l’opérateur télécoms, va se voir proposer le poste de directrice générale, en lieu et place de Stéphane Richard, contraint de démissionner après sa condamnation en appel dans l’affaire Tapie.

Au terme du processus de sélection enclenché le mois dernier, Christel Heydemann était l’une des trois personnalités retenues par le comité de sélection d’Orange, avec Ramon Fernandez, directeur financier du groupe, et Frank Boulben, l’un des dirigeants de l’américain Verizon. Il y a encore une semaine, un scénario différent semblait se dessiner. Au sein même du conseil d’administration d’Orange, et du côté de l’Etat actionnaire, ce trio de candidats ne faisait pas l’unanimité. Au point que d’autres noms étaient évoqués, comme celui de la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte. Cette piste-là s’est donc refermée. Comme celle, bien plus tôt, du patron de Bpifrance, Nicolas Dufourcq.

Ces derniers jours, l’Elysée s’est finalement positionnée en faveur de Christel Heydemann, emboîtant le pas de Bruno Le Maire, qui avait ouvertement affiché sa préférence pour la dirigeante de Schneider. Un “alignement des planètes” qui doit beaucoup au contexte politique : à moins de trois mois de l’élection présidentielle, et compte tenu du poids pris par le ministre de l’Economie dans le dispositif macroniste, il était visiblement important de ne pas “humilier” ce dernier en optant pour un schéma différent du sien.

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :