fbpx

« Ouaga Doré » : L’or sous toutes ses facettes

« Ouaga Doré » : L’or sous toutes ses facettes

Du 14 au 31 octobre 2020, le musée national accueille le festival Ouaga Doré, organisé par l’entreprise nigériane Gold West Africa, en partenariat avec le ministère des Mines et des Carrières du Burkina.  L’exposition devait se tenir dans le cadre de la Semaine des activités minières de l’Afrique de l’Ouest (SAMAO), mais l’édition 2020 a été annulée du fait du coronavirus. C’est donc en solo que se tient Ouaga Doré, une vitrine pour découvrir la fabuleuse histoire de l’or dans la sous-région et son importance économique.

C’est un fabuleux voyage à travers le temps que nous embarque notre guide du jour, Ezekiel Ekuri. Du célèbre voyage de Masa Musa à la Mecque avec les bagages chargés d’une quantité inestimable d’or, aux potentialités minières qu’offrent aujourd’hui les pays d’Afrique de l’Ouest, en passant par la place que joue l’or dans les sociétés africaines, il n’y a d’yeux que pour le métal jaune durant deux semaines au musée national.

Ezekiel Ekuri de Gold West Africa devant un tableau représentant Mansa Musa

Abdoul Kadeer Haroon, géologue

Selon Abdoul Kadeer Haroon , directeur des opération chez la raffinerie Kiansmith au Nigéria, l’un des objectivité de ce festival est de créer une synergie d’actions entre les différentes Etats de la sous-région, en vue d’ exploiter et  commercialiser l’or produit localement. Selon le géologue il n’est plus nécessaire de se rendre dans les marchés mondiaux, comme ceux de Dubaï , de Suisse, de Paris pour acquérir de l’or qui, plus est, va revenir plus cher.

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :