fbpx

Première session 2021 du CASEM du MINEFID : la relance économique au centre des échanges

Première session 2021 du CASEM du MINEFID :  la relance économique au centre des échanges

Placée sous le thème « Stratégies de relance économique dans un contexte de crise sécuritaire et sanitaire », la première session ordinaire de l’année 2021 du Conseil d’administration du secteur Ministériel (CASEM) de l’économie, des finances et du développement s’est tenue, ce jeudi 25 février 2021 à Ouagadougou. L’activité a été présidée par Monsieur Lassané KABORE, Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement. Il s’est agi pour les administrateurs de mener des réflexions autour des stratégies et moyens à mettre en place pour relancer l’économie nationale. Au cours de cette session, les administrateurs ont également examiné le bilan de mise en œuvre du programme d’activités au 31 décembre 2020. Il ressort qu’au cours de l’année 2020, le MINEFID a enregistré plusieurs acquis au nombre desquels on peut citer :- le transfert de cash d’un montant de 20,39 milliards de F CFA au profit de 101 633 ménages vulnérable dans le cadre du Programme d’Appui au développement des économies locales (PADEL);- la construction de 41 complexes scolaires, 23 CSPS équipés, 69 forages positifs, 17 radiers, 13 dalots par le Programme de réalisation des infrastructures socio-économique (PRISE);- la mobilisation de 1 749,65 milliards de F CFA par l’ensemble des régies de recettes sur une prévision annuelle révisée de 1 722,84 milliards de F CFA, soit un taux de recouvrement de 101,56%;- l’octroi de crédits d’un montant total de 643 204 005 F CFA à 3 350 femmes et jeunes au titre de l’appui au développement des microentreprises et des activités génératrices de revenus;- la vérification de 906 postes comptables, de 266 contrats de marchés publics et les audits financiers et comptables, de 10 Etablissements publics de l’Etat, de 10 collectivités territoriales et de 10 projets et programmes dans le cadre de la transparence dans la gestion des finances publiques;- la sélection de 42 projets pour être financés par le programme Burkina Startups à hauteur de 1,236 milliards de F CFA. Selon Lassané KABORE, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, ces résultats ont été limités par la crise sanitaire et sécuritaire qui ont affaibli certains maillons de la chaine. Toutefois, il a félicité l’ensemble du personnel pour ces résultats encourageant obtenus et les a invités à plus de détermination en vue de l’amélioration des performances du département. En termes de perspectives pour l’année 2021, le ministre KABORE a donné des orientations notamment, le renforcement du contrôle, des audits et la sauvegarde des intérêts de l’Etat, la rationalisation des dépenses, la transparence et l’optimisation de la mobilisation des ressources. En dépit des efforts consentis par le Gouvernement, le taux de croissance du PIB passerait de 5,7% en 2019 à 1,9% en 2020. Lassané KABORE a émis le vœu qu’au sortir des échanges de ce CASEM, des actions et mesures pertinentes soient proposées pour renforcer la résilience du pays et relever les défis de la relance économique.

DCPM/MINEFID

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :