fbpx

Recrutement dans le marketing : Les 5 conseils du directeur marketing de Microsoft pour réussir ses entretiens

Recrutement dans le marketing : Les 5 conseils du directeur marketing de Microsoft pour réussir ses entretiens

Le marketing est l’un des secteurs les plus plébiscités par les diplômés des écoles de commerce. Si la qualité du diplôme d’une Grande École permet de passer facilement les screenings des plus grandes entreprises, il demeure important de bien soigner sa candidature et son profil lorsque l’on souhaite travailler dans l’univers du marketing. Découvre les conseils du Chief Marketing Officer France de Microsoft, Sébastien Imbert, pour sortir du lot !

Aujourd’hui, le marketing recrute de nombreux jeunes diplômés, mais la concurrence est rude et il est devenu de plus en plus important de soigner sa candidature. Sébastien Imbert a évolué pendant plusieurs années dans le secteur du marketing et du digital au sein de Microsoft. Il partage ses conseils pour être sûr d’obtenir le poste de tes rêves.

#1 L’analyse : le fer de lance du marketing

Bien sûr, le marketing nécessite d’être créatif, une créativité qu’il est important de montrer sur son CV par exemple. Cependant, ce n’est pas le seul aspect essentiel que les recruteurs recherchent chez un futur marketer ! « En entretien, il faut prouver que l’on a un cerveau créatif, mais aussi un cerveau analytique. C’est une notion de plus en plus importante. »

Parmi les notions importantes à mettre en avant selon Sébastien Imbert, on retrouve la capacité à être à l’aise avec les chiffres et à pouvoir les structurer et les modéliser. Il faut également savoir synthétiser l’information qui est de plus en plus abondante et avoir un recul critique sur les synthèses rédigées pour son directeur marketing.

#2 Maîtriser la tech

La technologie est de plus en plus présente dans notre vie personnelle, mais également dans la vie professionnelle. Désormais, les canaux de communication pour établir un contact avec son prospect ou son client sont démultipliés. Sébastien Imbert conseille ainsi de se saisir des notions d’intelligence artificielle et de technologie en général. « On ne peut pas être un bon marketer, si on n’a pas un bon background tech. »

#3 Savoir collaborer

Les entreprises sont également de plus en plus mondialisées. Le télétravail se démocratise et les réunions en visio avec des bureaux à l’étrangers ou d’autres antennes françaises sont très fréquentes. Il est donc important de démontrer que l’on sait travailler en équipe, surtout face au nouveau paradigme des entreprises qui désilotent leurs différents départements.

En outre, Sébastien Imbert insiste sur le volet multiculturel et pluriel des travaux de groupes généralement effectués durant des études. « La capacité à pouvoir collaborer avec des personnes d’autres cultures ou qui affichent des expertises différentes de la sienne est essentielle. Créer des ponts entre les gens, c’est important ! »

#4 Mettre en avant ses projets

De plus en plus, les recruteurs demandent aux candidats des retours d’expérience détaillés, que ce soit en entreprise ou en école. Le secteur du marketing est très exigeant, car l’image de la marque aux yeux du public dépend potentiellement du travail que tu effectueras une fois que tu auras intégré l’entreprise.

Ainsi, il est important d’évoquer des projets associatifs, pédagogiques ou professionnels réalisés durant les années en école. « Il faut parler des projets dont on est fier, que l’on a aidé à se réaliser concrètement. Cela peut être une expérience en junior-entreprise ou bien des réalisations dans le cadre d’un projet humanitaire. Il est même possible d’évoquer une potentielle création d’entreprise qui aurait pu échouer, tout en montrant les leçons tirées de cet échec. »

#5 Travailler son personal branding

Plus que son CV et sa lettre de motivation, il faut travailler son image, surtout sur les canaux digitaux et les réseaux sociaux qui sont plutôt orientés professionnels de type LinkedIn ou Twitter. « Il faut avoir une étiquette digitale un minimum étayée. Le fait de ne pas avoir un profil LinkedIn à jour peut avoir un impact sur le recrutement. Il faut vraiment travailler son personal branding. »

Business Cool

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :