fbpx

Répression de la fraude et de la corruption dans la commande publique: les magistrats des pôles ECO-FI de Bobo et l’ARCOP se concertent

Répression de la fraude et de la corruption dans la commande publique: les magistrats des pôles ECO-FI de Bobo et l’ARCOP se concertent

Le secrétariat permanent de l’ARCOP a reçu ce mardi 26 janvier 2021 des magistrats des pôles économiques du tribunal de grande instance de Bobo Dioulasso. Avec ces magistrats, il a longuement été question de la répression des crimes économiques et financiers et spécifiquement celle liée à l’ampleur de la fraude, de la corruption et aux mauvaises pratiques de tous genres dans la commande publique.

Au cours des échanges, il est ressorti l’existence d’une corrélation étroite entre ces fléaux et la qualité des prestations de la commande publique de façon générale et principalement dans la réalisation des ouvrages issues des marchés de travaux publics.

Par conséquent, les magistrats et l’ARCOP ont convenu à l’issue de l’entretien de prendre la sérieuse option de renforcer leur synergie d’actions pour traquer dans la toute rigueur des textes les auteurs de ces pratiques qui impactent négativement le système de la commande publique et mettent considérablement à mal l’économie nationale.

En rappel, cette rencontre avec l’ARCOP entre dans le cadre d’une immersion des magistrats des pôles ECOFI au niveau des structures partenaires de lutte contre la criminalité économique et financière telles que le l’ASCE-LC, la BNAF et le RENLAC. Les magistrats constitués en équipes feront du 25 au 30 janvier 2020, le tour de ces différentes structures en vue d’établir des liens de partenariat efficace et durable à même de stimuler la lutte contre le crime organisé dans les domaines économiques et financiers.

ARCOP

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :