fbpx

«Sécurisation foncière, formation professionnelle agricole et organisation du monde rural » Les acteurs valident le plan de travail et de budget pour l’année 2021

«Sécurisation foncière, formation professionnelle agricole et organisation du monde rural » Les acteurs valident le plan de travail et de budget pour l’année 2021


Le Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles a organisé la 2ème session ordinaire de l’année 2020 du Comité de revue du Programme budgétaire « Sécurisation foncière, formation professionnelle agricole et organisation du monde rural », ce lundi 7 décembre 2020 à Ziniaré. Il s’est agi pour les acteurs de statuer sur les rapports de performance des programmes et projets, de dévoiler leurs contributions au développement du monde rural et de formuler des recommandations pour l’amélioration de leurs performances. La session était placée sous la présidence de Moussa OUATTARA, Chargé d’études au Secrétariat général du ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles.
Les acteurs du programme budgétaire 079 « Sécurisation foncière, formation professionnelle agricole et organisation du monde rural » se sont réunis ce lundi 7 décembre 2020 à Ziniaré dans le Plateau Central à l’occasion de la deuxième session ordinaire du Comité de revue dudit Programme budgétaire. Le programme budgétaire 079 a pour objectifs de contribuer à la sécurisation foncière, à l’organisation et à la formation professionnelle des producteurs. Trois programmes et un projet sont rattachés à ce programme budgétaire à savoir le programme de dynamisation des organisations paysannes (PDOP), le Programme de dynamisation des centres de promotion rural (PDCPR), le Programme de sécurisation foncière en milieu rural (PSFMR) et le Projet d’appui aux communes de l’ouest du Burkina Faso en matière de gestion du foncier rural et des ressources naturelles (PACOF/GRN).
Le bilan des activités du programme budgétaire fait ressortir, entre autres, l’appui à la formation de 96 producteurs dans les Centres de promotion rurale (CPR), l’évaluation de 364 jeunes au Certificat de qualification professionnelle, l’immatriculation de 6 142 sociétés coopératives, l’appui de 64 communes pour la mise en place des services fonciers ruraux, la mise en place de deux modèles d’exploitations dans les CPR de Bissiri et de Djomga et la conduite du processus de révision des curricula de formation des Techniciens supérieurs d’agriculture et Agents techniques d’agriculture.
Les taux de réalisation physique et financier sont de 30,32% et de 32% pour le PDOP, de 50% et 34,31% pour PDCPR et 87,49% et 90,52% pour le PSFMR. Les trois programmes ont présenté leurs Plans de travail et de budget (PTBA) annuel 2021.
Au titre des activités prévues pour 2021, le Programme budgétaire s’est fixé comme objectifs la mise en place de services fonciers ruraux dans l’ensemble des communes rurales, la délivrance de 33,33% des actes de possession foncière (APFR) demandés par les acteurs, l’immatriculation de 55% des organisations des producteurs dans le registre des sociétés coopératives et l’accompagnement de 90% des jeunes formés dans les centres de formation agricole publics et privés à l’emploi et l’auto-emploi.
Pour le Chargé d’études Moussa OUATTARA, représentant le président du comité de revue, le Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, l’adoption du PTBA 2021 du Programme budgétaire par les acteurs permettra de relever les défis à lui assignés.

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :