fbpx

Tout sur le compte joint

Tout sur le compte joint

Très nombreux sont les couples à choisir l’option du compte joint. Il faut dire que c’est un moyen simple et efficace pour gérer les dépenses communes et les dissocier des fonds personnels. D’ailleurs, le compte joint n’est pas uniquement destiné aux couples, pas plus qu’il n’est limité à deux cotitulaires. Bien qu’il soit pratique, ce type de compte possède cependant quelques inconvénients juridiques qu’il est important de connaître. Depuis l’ouverture d’un compte, sa clôture, sa gestion et ses tarifs, nous détaillons le fonctionnement d’un compte joint.

Qu’est-ce qu’un compte joint ?

Un compte joint est, comme son nom l’indique, un compte bancaire détenu par plusieurs titulaires. Il s’agit généralement de couples, mais n’importe qui peut ouvrir un compte joint avec un ami, une personne de sa famille… sans se limiter à deux cotitulaires. En effet, même si la plupart des comptes communs sont détenus par deux personnes, il n’y a théoriquement pas de limite de nombre de cotitulaires. La banque peut toutefois décider de fixer un plafond.

Un compte joint peut être un compte chèque, un compte épargne, un compte titre ou encore un compte de dépôt à terme. En revanche, il ne peut s’agir d’un Livret A, d’un LDD, d’un PEA ou d’un PEL.

Fonctionnement du compte joint

Ouvrir un compte jointouvrir un compte joint
La plupart des banques, voire la totalité, proposent l’ouverture d’un compte commun. Il suffit de prendre rendez-vous en agence – dans le cas des banques traditionnelles – ou de remplir le formulaire de souscription sur internet pour les banques en ligne. Comme lors de l’ouverture d’un compte individuel classique, il faudra signer une convention de compte, qui devra être établie à tous les noms des cotitulaires et signée par chacun d’eux.

Quant aux pièces justificatives, pas de surprise, il suffit d’une carte d’identité, d’un justificatif de domicile et d’un spécimen de signature.

Utilisation des moyens de paiement

Etant donné qu’il s’agit d’un compte joint, les moyens de paiement sont également communs aux cotitulaires. Chacun d’eux peut donc effectuer un retrait, signer un chèque, réaliser un virement, mettre en place un prélèvement automatique…

Selon la banque, soit les cotitulaires possèdent chacun une carte bancaire, soit il n’y en a qu’une seule pour deux.

Attention aux incidents de paiement compte joint en ligne.

Il s’agit du plus important inconvénient du compte joint. En cas d’incident de paiement, tous les cotitulaires sont responsables. Si le compte est à découvert, tous seront donc en dette, peu importe qui des cotitulaires a réalisé l’opération entraînant le solde négatif. Les cotitulaires sont ainsi solidairement responsables. C’est pourquoi il est important de ne pas ouvrir un compte joint avec une personne que l’on connaît mal, ou peu.

De même, en cas de chèque sans provision, tous les titulaires sont susceptibles de devenir interdits bancaires. Les comptes personnels sont même, dans ce cas, impactés, car être interdit bancaire entraîne l’obligation de retourner tous les moyens de paiement (sauf carte bancaire à autorisation systématique) et de ne plus pouvoir émettre de chèque sur tous ses comptes. Note : il existe cependant des banques pour interdit bancaire.

Exception : la désignation d’un responsable unique. Lors de la signature de la convention de compte – ou même plus tard – le couple peut décider de désigner un responsable unique. En cas d’émission de chèque sans provision, celui-ci sera alors désigné seul responsable. Les autres cotitulaires n’auront ainsi pas à faire face à l’interdiction bancaire. Cette spécificité est stipulée dans l’article L131-80 du Code Monétaire et Financier.

Ouvrir un compte joint : banques traditionnelles (payant)

On le sait déjà, un simple compte bancaire individuel peut coûter cher : le coût des packages bancaires ne fait qu’augmenter d’année en année. En toute logique, un compte joint génère donc sa part de frais bancaires. Généralement, les banques offrent la deuxième carte bancaire à -50%, mais il n’en faut pas moins débourser les frais liés à la première carte et aux frais de tenue de compte. Mais si les tarifs des banques traditionnelles sont élevés, ce n’est pas le cas de ceux des banques en ligne.

Au coût des cartes bancaires il faut ensuite additionner le prix des frais de tenue de compte. Soit, pour un compte joint avec deux Visa Classic.

Note : les tarifs sont présentés hors packs bancaires. Les packs bancaires sont des offres groupées qui incluent plusieurs services comme la carte bancaire, les frais de tenue de compte et une assurance moyens de paiement moyennant une cotisation fixe.

Ouvrir un compte joint : banques en ligne (gratuit)

Des cartes bancaires gratuites dans les banques en ligne
La carte bancaire gratuite est l’argument principal des banques en ligne pour attirer le chaland. Pas de cotisation annuelle ou mensuelle, pas de frais de tenue de compte… Bonne nouvelle, il est possible d’ouvrir un compte joint dans une banque en ligne. Mieux encore, ce compte joint pourra bénéficier de la même gratuité et des mêmes avantages qu’un compte bancaire classique. Voyons ci-dessous comment il est nécessaire de procéder afin de souscrire dans une banque en ligne.

Ousmane Zoreingre

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :