fbpx

Tunisie :un consortium burkinabé offre 47 milliards FCFA pour l’achat d’une cimenterie

Selon des informations du média tunisien ilboursa.com, l’homme d’affaires burkinabé Boureima OUEDRAOGO et le groupe cimentier burkinabé CIM Metal (via sa filiale Société internationale d’investissement), fondé par Inoussa KANAZOE, ont fait une offre pour le rachat de la majorité de Carthage Cement, une société tunisienne de production de ciment, de granulats et de béton prêt à l‘emploi.Il s’agit de l’unique offre financière enregistrée pour l’acquisition de 58,2% du capital de la firme tunisienne à l’issue d’un appel d’offres international clôturé ce 22 juin, alors que 4 entreprises au total avaient été préqualifiées.D’après le confrère, le consortium burkinabé a fait une proposition de 237 millions de dinars (environ 86,2 millions de dollars ou 47,4 milliards FCFA). La proposition doit néanmoins obtenir l’accord préalable des autorités tunisiennes avant tout accord.CIM Metal Group est un important conglomérat burkinabé actif dans la cimenterie (avec des filiales au Burkina et en Côte d’Ivoire), la métallurgie et la logistique.Son associé, Boureima OUEDRAOGO, fondateur de COGFA, un groupe spécialisé dans les secteurs de la distribution, de l’immobilier et les équipements, est un businessman bien établi en Tunisie. En 2019, il avait acquis 5% du capital de la Banque Nationale Agricole (BNA) pour un montant de près de 50 millions de dinars (18,2 millions $ ou 10 milliards FCFA) selon Ilboursa.En 2020, Carthage Cement, détenu par Al Karama Holding, a réalisé un résultat net positif de 19,4 millions de dinars (7,06 millions de dollars ou 3,9 milliards FCFA), une première depuis 2011. Notons que Al Karama Holding gère les participations des proches de l’ex régime du président Ben ALI que l’Etat tunisien a confisqué après sa chute en 2011.

Sika Finance

admin

admin

Laisser un commentaire

Newsletter Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :